Les indispensables

Un dispositif d’assainissement non collectif, c’est comme une voiture, ça s’entretient sinon… ça tombe en panne !

Aujourd’hui, le parallèle entre un dispositif d’assainissement non collectif et une voiture apparaît de plus en plus pertinent. En effet, de la même manière qu’une voiture doit passer un contrôle technique tous les deux ans, l’assainissement doit lui aussi être contrôlé régulièrement (contrôle périodique tous les six ans sur le territoire du SICED Bresse Nord).

Et comme une voiture, votre dispositif d’assainissement doit être entretenu régulièrement. Cet entretien consiste tout simplement en une vidange à intervalles réguliers suivant le type d’installation (environ tous les 4ans pour une fosse septique ou toutes eaux1, et environ tous les 18/24 mois pour une microstation2), d’un nettoyage du préfiltre (environ 3 à 4 fois/an) pour les fosses qui en sont pourvues et du nettoyage du bac à graisses 1 à 2 fois par an lorsque le dispositif en possède un.

« Une fosse, tant que ça marche, faut pas y toucher ! »

FAUX ! Voilà une pratique à cause de laquelle bons nombres d’épandage ne fonctionnent plus aujourd’hui. Non, une fosse doit être vidangée régulièrement, l’explication est très simple. Les eaux usées arrivent dans la fosse : les eaux grasses forment une croûte qui s’accumule en surface, et les eaux vannes3 et autres détritus alimentaires forment un dépôt au fond de la fosse. Ce dépôt augmente progressivement en fonction du volume de la fosse et de son utilisation (résidence principale, secondaire…) Lorsque ce dépôt dépasse la moitié de la hauteur d’eau, il va alors se produire ce que l’on appelle un « départ de boues ». C’est ce qu’il faut éviter à tous prix ! Ce départ de boues provoque soit un dépôt très insalubre dans les fossés lorsqu’il n’y a pas d’épandage réglementaire, ou colmate l’épandage lorsqu’il y en a un. Mais lorsque la fosse est vidangée régulièrement, les épandages peuvent fonctionner plus de trente ans. (Nous avons contrôlé des filtres à sable drainé à flux vertical installés en 1982/1983 qui fonctionnent encore aujourd’hui).

  1. la fosse doit être vidangée lorsque le dépôt de boues atteint 50% de la hauteur d’eau.
  2. la microstation doit être vidangée lorsque le dépôt atteint 30% de la hauteur d’eau.
  3. les eaux vannes sont les eaux issues des WC.

Croquis explicatif :

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Rappel sur l’entretien :

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Un ouvrage vidangé doit impérativement être remis en eau juste après. La vidange est à éviter lors de périodes à forte pluviométrie

Document à télécharger :

Carnet d’entretien de mon installation d’assainissement non collectif